Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

mardi, 11 mars 2008

Beauté du jour - L'Hémérocalle

92bddf878264bcee8b0890ea214497ee.jpgMon billet du jour sera consacré aux hémérocalles.

 

Non pas qu’elles déploient déjà leurs magnifiques fleurs jaune-orangées  dans mon jardin (côté micro-climat, ce serait plutôt la Sibérie dans ma région !), j’ai néanmoins pu constater, lors d’une petite visite au jardin, que les touffes de cette plante appartenant à la famille des liliacées se multiplient très largement … à mon grand étonnement. Je dois vous avouer que s’agissant d’une plante bulbeuse, je croyais naïvement qu’il fallait replanter des bulbes pour la voir se multiplier. Mais non, elle s’étend naturellement pour autant qu’elle se plaise bien sûr. En fait, sa culture est tellement simple qu’elle est à la portée du premier débutant venu (moi, en l’occurrence).

Comment sont-elles arrivées déjà ? Probablement au printemps 2004, lorsque dans ma quête effrénée de remplir les surfaces fraîchement retournées, j’ai dû déplumer jardins des parents et beaux-parents (merci à eux !). 

 

Hemerocallis : on l’appelle Lis d’un jour ou beauté d’un jour, du grec hemeo : un jour et kallo : beauté. Ses fleurs ne tiennent pas plus d’une journée mais se succèdent à rythme soutenu de sorte qu’on dispose d’un parterre fleuri de fin mai à début août.

J’ai lu que le genre comprenait 15 espèces et d’après la description, je dois avoir un hybride du nom de Norton orange.

 

C’est le moment de diviser les touffes, je vais tenter une plantation plein sud. Leur haute verdure (pratiquement 1 m) fera merveille en fond de parterre contre un mur de briques jaunes. Des photos suivront, c’est promis.

 

Hémérocalle / Hemerocallis 'Sammy Russel'

Commentaires

Joli choix, les hémérocalles, j'aime beaucoup. Dommage que la floraison dure si peu de temps. Savez-vous à propos que cette plante appartient à la même famille que le poireau et que ses feuilles et fleurs sont comestibles ? Mais je n'ai personnellement jamais essayé... Par contre lorsque vous allez aux portes ouvertes de la pépinière de la Thyle, spécialisée en hémérocalles, c'est ce qui est expliqué et vous pouvez goûter...

Écrit par : Carzan | mardi, 11 mars 2008

Les commentaires sont fermés.